Un catalyseur de la recherche sur les cellules souches au Canada

Depuis sa mise sur pied en 2001, le Réseau de cellules souches (RCS) a toujours eu pour raison d’être le soutien et le développement de la recherche dans le domaine des cellules souches et de la médecine régénérative. Et le RCS a bénéficié de l’appui du gouvernement du Canada depuis le tout début.

Le RCS a pour mandat d’agir comme catalyseur dans la découverte d’applications cliniques et de produits commerciaux résultant de la recherche sur les cellules souches et dans l’adoption de politiques publiques en la matière.

En quinze à peine, le RCS a réussi à entrainer l’émergence d’une communauté nationale d’experts qui a transformé la recherche sur les cellules souches au Canada à un point tel que les nombreuses découvertes novatrices en médecine régénérative ont révolutionné la pratique clinique, ce qui a permis au Canada d’acquérir une réputation exemplaire à l’échelle internationale. Le RCS a repoussé les limites de la recherche fondamentale dans ce domaine si bien que les résultats translationnels qui en découlent mènent régulièrement à des applications cliniques et à des produits prisés sur le marché.

D’ici la fin 2016, le RCS aura investi plus de 90 000 000 $ dans la recherche translationnelle innovante. Son programme de financement stratégique a permis d’appuyer environ 150 groupes de recherche de niveau international, et plus de 2 500 stagiaires à l’échelle du pays. De plus, le RCS a catalysé 12 essais cliniques et 11 entreprises en démarrage. Les chercheurs du RCS ont aussi réussi à obtenir plus de 80 000 000 $ en fonds de contrepartie de la part d’autres partenaires. Le RCS a également parrainé le lancement de plusieurs réseaux et organismes de recherche canadiens et internationaux.


Gourvernance

 


Rapports Annuels