Importantes percées pour la SP grâce à la recherche sur les cellules souches

[sws_three_fourth_column]

Le 9 juin 2016 (Ottawa) Les conclusions d’une importante étude de recherche canadienne ont été publiées dans The Lancet, l’une des revues médicales les plus respectées à l’échelle internationale. Cette étude pluriannuelle démontre que la chimiothérapie et les cellules souches sanguines peuvent être utilisées afin d’enrayer tous les signes d’inflammation cérébrale et de faciliter le rétablissement durable de personnes atteintes de la sclérose en plaques au stade précoce et à l’évolution rapide. Cette recherche importante a été dirigée par Dr Harold Atkins et Dr Mark S. Freedman, tous deux de l’Hôpital d’Ottawa et de l’Université d’Ottawa.

« En tant que membre actif de la famille du Réseau des cellules souches, Dr Atkins soutient depuis longtemps les programmes de formation et d’éducation du Réseau destinés à la prochaine génération de chercheurs de cellules souches », a déclaré Dr Michael Rudnicki, directeur scientifique du Réseau de cellules souches. « Dr Atkins et Dr Freedman sont des innovateurs de file en recherche sanitaire, et leur travail visant à mettre à contribution les cellules souches dans le traitement de maladies auto-immunes, plus précisément la sclérose en plaques, est exemplaire. »

Le Réseau des cellules souches est hébergé conjointement par l’Hôpital d’Ottawa et l’Université d’Ottawa. La mission du Réseau est d’agir comme catalyseur afin de favoriser la concrétisation de la recherche sur les cellules souches en applications cliniques, en produits commerciaux et en politiques publiques. Le Réseau a reçu une aide financière additionnelle de 12 M$ du gouvernement fédéral afin de continuer à soutenir les projets de recherche et de formation canadiens sur les cellules souches. Le Réseau s’empressera d’assurer que ce nouveau fonds de recherche soit affecté à plusieurs laboratoires à l’échelle du pays.

L’essai de 6,47 M$ a été financé par la Société canadienne de la sclérose en plaques et la Fondation pour la recherche scientifique sur la SP affiliée à cette dernière. Les travaux de recherche étaient également appuyés par la Fondation de l’Hôpital d’Ottawa, le Département de médecine de l’hôpital d’Ottawa et la Société canadienne du sang. Pour consulter la version intégrale du communiqué de presse complet au sujet de cette étude, veuillez cliquer ici.

-30-

Cate Murray
Directrice, Communications et des affaires externes
Tél. : 613 739-6673
Cell. : 613 979-6174
catemurray@stemcellnetwork.ca

[/sws_three_fourth_column]