La recherche canadienne sur les cellules souches est plus forte que jamais

Ottawa, le 12 décembre 2016 – La recherche canadienne sur les cellules souches est plus forte que jamais. Les sociétés Bayer AG et Versant Ventures ont annoncé aujourd’hui un investissement de 225 millions de dollars dans la création d’une nouvelle société de traitements à partir de cellules souches, BlueRock. Cette firme se spécialisera dans la mise au point de thérapies basées sur les cellules souches pour combattre les maladies cardiovasculaires et les maladies dégénérescentes comme la maladie de Parkinson.

« Nous sommes un peuple de chefs de file et d’innovateurs, c’est notre ADN, affirme le Dr Michael Rudnicki, C.C., directeur scientifique et directeur général du Réseau de cellules souches. Je me réjouis que le Dr Gordon Keller, un chercheur soutenu par le RCS, et le Dr Michael LaFlamme, du Réseau universitaire de santé, assurent le soutien scientifique de cette nouvelle entreprise. »

C’est en raison de la vigueur scientifique du secteur canadien de la recherche sur les cellules souches que des sociétés comme Bayer et Versant choisissent d’investir ici. Le Canada est bien placé pour tirer davantage parti du secteur de la médecine régénératrice sur les plans économique et sanitaire au cours des décennies à venir. Toutefois, cela ne sera possible qu’avec un soutien équilibré et stable de la science tout au long de la recherche et de la commercialisation.

Au Canada, les maladies chroniques engouffrent près des deux tiers de tous les coûts directs des soins de santé, et le fardeau qu’elles imposent au système de santé continue de croître plus vite que l’économie. Le traitement des maladies chroniques coûte la somme astronomique de 68 milliards de dollars par année. Toutefois, les possibilités inouïes qu’ouvrent les cellules souches permettront de changer la situation dans les décennies à venir. L’annonce d’aujourd’hui montre clairement que la recherche sur les cellules souches établira de nouvelles règles du jeu pour l’économie du Canada et la santé des Canadiens.

« Le Réseau de cellules souches félicite son partenaire de commercialisation, le Centre pour la commercialisation de la médecine régénératrice, d’avoir été choisi pour soutenir la production de différents types de cellules souches dont se servira BlueRock. L’annonce d’aujourd’hui témoigne du rôle important qu’il joue dans le secteur, a poursuivi le Dr Rudnicki. »

 

-30-

 

Contact :
Cate Murray
Directrices des communications et des affaires externes
catemurray@stemcellnetwork.ca
613-979-6174