Essais cliniques

Lors de la fondation du Réseau des cellules souches, ses dirigeants considéraient que, si leur travail pouvait entrainer la tenue d’un seul essai clinique au cours de leur mandat de 14 ans, ils en seraient satisfaits. Or, les investissements dans la recherche faits par le Réseau ont conduit à pas moins de 12 essais cliniques relatifs à diverses maladies, tandis que d’autres essais sont prévus pour bientôt.

Le Réseau des cellules souches a commencé ses activités en 2001 dans le but de stimuler la recherche dans le domaine de la médecine régénératrice. À cette époque où la recherche dans le domaine en était encore à ses premiers balbutiements, les dirigeants du Réseau se disaient qu’ils se compteraient chanceux si, pendant les14 ans où le Réseau allait être financé, un seul essai clinique pouvait avoir lieu. Or, pendant cette période, les sommes consacrées à la recherche par le RCS ont conduit à 12 essais cliniques, et d’autres essais sont prévus pour bientôt. Tous ces essais sont le fruit de partenariats avec des entreprises et des organismes sans but lucratif motivés et capables de mener les dossiers jusqu’à obtenir l’autorisation de mise en marché.

Ces essais cliniques ont porté sur des traitements potentiels contre divers troubles allant de la leucémie et des neuroblastomes aux déficiences visuelles, en passant par les AVC, la sclérose en plaques, l’hypertension pulmonaire et les chocs septiques. Ils ont eu lieu dans des établissements canadiens et étrangers. Une bonne partie de ces essais n’auraient pas pu avoir lieu sans l’aide du RCS et sa bonne gestion du dossier.

story_clinicalTrials-1Par ailleurs, en vue de rationaliser les moyens nécessaires à la réalisation des essais cliniques et des traitements à venir, le RCS a facilité la mise sur pied d’une infrastructure nationale coordonnée de transformation des cellules souches, qui permettra au Canada d’être concurrentiel à l’échelle internationale et de pouvoir participer aux nouveaux essais cliniques. Le RCS a en outre joué un rôle crucial dans l’établissement du Réseau de médecine régénératrice et de thérapie cellulaire (CellCAN), qui a reçu du financement en 2014 pour continuer de stimuler la recherche et les essais cliniques.

Le financement, par le Réseau des cellules souches, de la recherche préalable aux essais cliniques et des installations nécessaires a servi à rationaliser la mécanique des essais cliniques et à accélérer le développement des traitements, de manière à ce que les patients puissent obtenir plus rapidement des traitements surs et efficaces de médecine régénératrice.

Retombées

Information complémentaire

  • Rapport annuel 2001-2002, p. 13
  • Rapport annuel 2008-2009, p. 7
  • Rapport annuel 2008-2009, p. 9
  • Rapport annuel 2011-2012, p. 4
  • 2Rapport annuel 2011-2012, p. 7