enfr

Insuffisance hépatique

Le foie est le plus grand organe solide; il est lié à presque toutes les fonctions vitales du corps humain et il est essentiel au maintien de la santé générale. Un quart de la totalité du sang qui quitte le cœur est dirigé vers le foie, et lorsque le sang circule dans cet organe, il exécute un certain nombre de fonctions qui sont essentielles au maintien de la vie. Le foie métabolise les nutriments qui sont transportés des intestins, il élimine les déchets de notre organisme, il filtre les substances toxiques de notre sang et il contribue au maintien de niveaux adéquats de glycémie, de gras et d’hormones. Le foie participe aussi à la réponse du système immunitaire contre les infections.

Toutefois, la Fondation canadienne du foie estime qu’un Canadien sur dix, soit plus de trois millions de personnes, vit avec une forme quelconque d’insuffisance hépatique, les formes les plus communes étant l’hépatite virale, la stéatose hépatique et le cancer du foie, des maladies qui peuvent toutes causer la mort.

Actuellement, les traitements de l’insuffisance hépatique ne sont pas adéquats, et le taux de mortalité attribuable aux maladies du foie est en augmentation. Au Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine de Montréal, le Dr Massimiliano Paganelli cherche à mieux traiter l’insuffisance hépatique à l’aide d’une méthode nouvelle faisant appel aux cellules souches. Son projet, qui est financé en partie par le RCS, vise à produire, avec des cellules souches, un tissu capable de remplir les fonctions des cellules du foie chez les enfants et les adultes souffrant d’insuffisance hépatique. Le Dr Paganelli et son équipe se servent des cellules souches pour créer des milliers de foies minuscules que l’on appelle des organoïdes et qui, alliés à un biomatériau spécial, constituent un tissu jouant le même rôle qu’un foie humain. Ce « tissu hépatique encapsulé » est de dix à mille fois plus efficace que tout autre système déjà conçu. Il peut être transplanté par une opération peu invasive dans un patient souffrant d’insuffisance hépatique et rétablir les fonctions du foie sans risque de rejet et sans qu’il soit nécessaire d’employer un immunodépresseur. Le Dr Paganelli est un pédiatre clinicien dévoué dont les travaux de recherche pourraient éventuellement être bénéfiques à des gens de tous les âges.

Autres Maladies et profils régionaux