fren

Connie Eaves: 20Q20

Connie Eaves, OC, FRSC, FRS, CorrFRSE

Scientifique émérite, Laboratoire Terry Fox, BC Cancer Research Institute; professeure, génétique médicale, Université de la Colombie-Britannique

 

 

20 questions pour Connie Eaves

1. Où êtes-vous née?
Je suis née à Ottawa, mais j’ai grandi à Kingston, en Ontario.

2. Où êtesvous allée l’école?
Je suis allée à l’école à Kingston, d’abord à l’école publique, puis au seul établissement secondaire de l’époque : le Kingston Collegiate and Vocational Institute (KCVI). J’ai fait mes études de premier cycle et ma maîtrise à l’Université Queen’s, également à Kingston. Je suis ensuite allée au Royaume j’ai obtenu un doctorat en immunologie à l’Université de Manchester, sur la base de recherches que j’ai effectuées aux laboratoires Paterson du Christie Hospital et au Holt Radium Institute. Au Royaume-Uni, la pratique voulait qu’on puisse faire ses études de doctorat presque n’importe où, dans un milieu de recherche académique approuvé. Il n’y avait pas d’exigences en matière de cours, pas de comités et aucune autre surveillance, à l’exception des interactions avec son directeur de thèse. J’ai travaillé avec le professeur Laszlo Lajtha, déjà un éminent hématologue intéressé par les cellules souches et le premier directeur des laboratoires Paterson. Il a également inventé le terme Go pour identifier de manière unique les cellules quiescentes qui peuvent encore être activées pour proliférer. Après avoir terminé mon doctorat, je suis restée une année de plus pour boucler mes affaire s. Je suis ensuite retournée à Toronto en 1970, où j’ai eu la chance de devenir boursière postdoctorale à l’Ontario Cancer Institute (OCI), où j’ai travaillé sous la direction de James Till.

Lire l’entrevue complète ici.

Publié décembre 2021.

Other Biographies des chercheurs