fren

Bourses du programme d’échange MRC-RCS 2022 entre le Royaume-Uni et le Canada

 

Le Medical Research Council (MRC) et le Réseau canadien de cellules souches (RCS) sont heureux de lancer un programme d’échange entre le Royaume-Uni et le Canada, qui financera les voyages de chercheurs en médecine régénératrice du Royaume-Uni et du Canada ainsi que l’échange de compétences entre les deux pays. La date limite pour le dépôt des demandes est fixée au 15 septembre 2022, à 17 heures (heure locale de l’expéditeur). Les demandeurs retenus seront avisés de leur sélection au plus tard le 6 octobre 2022.

À propos de ce programme
Dans le cadre du partenariat actuel entre le MRC et le RCS, et à partir de 2022, le MRC et le RCS investiront chacun jusqu’à 180 000 $ CAD/112 000 GBP sur deux ans pour soutenir des collaborations nouvelles et en cours de développement entre des chercheurs du Royaume-Uni et du Canada œuvrant dans le domaine de la médecine régénératrice afin de favoriser la mise en commun de techniques et de compétences dans le cadre d’un programme d’échange réciproque. Les bailleurs de fonds pourraient envisager de lancer des appels similaires les années suivantes.

L’objectif des bourses de ce programme d’échange entre le Royaume-Uni et le Canada est principalement de donner de nouvelles compétences aux chercheurs, y compris aux étudiants en maîtrise et au doctorat, aux boursiers postdoctoraux, aux associés de recherche, aux techniciens et aux chercheurs nouvellement indépendants, ainsi que de créer de nouveaux liens entre les scientifiques basés au Royaume-Uni et au Canada. Les bourses pourront être utilisées pour financer les frais de voyage et d’hébergement, des visites de sites ou la participation à des conférences dans l’un ou l’autre pays, et serviront à ajouter de la valeur aux recherches menées dans les deux pays en favorisant une collaboration plus étroite.

Portée

  • Les chercheurs admissibles à ces échanges sont les étudiants diplômés, les boursiers postdoctoraux, les assistants de recherche ou les associés de recherche, de même que les chercheurs nouvellement indépendants (ayant obtenu leur premier poste de recherche universitaire indépendant il y a 5 ans ou moins). Les chercheurs nouvellement indépendants peuvent poser leur candidature à la fois en tant que chercheurs en échange et en tant que chercheurs principaux.
  • Le RCS et le MRC assumeront les frais de voyage d’un maximum de six chercheurs canadiens et de six chercheurs britanniques par an, à raison de 15 000 dollars canadiens ou 9 500 livres sterling par chercheur. Chaque proposition doit être soutenue par un chercheur principal (CP) canadien et un CP britannique, chaque laboratoire agissant en tant qu’hôte, visiteur ou les deux. Les propositions peuvent porter sur le voyage de deux chercheurs, un de chaque laboratoire (bidirectionnel) ou d’un seul chercheur (unidirectionnel). Les échanges bidirectionnels entre deux laboratoires sont encouragés et seront privilégiés.
  • La durée des échanges devrait être de 6 à 12 semaines.
  • Les échanges doivent avoir un lien avec la médecine régénératrice. La médecine régénératrice est la discipline médicale qui élabore des méthodes destinées à régénérer, réparer ou remplacer des cellules, des organes ou des tissus endommagés ou malades. La médecine régénératrice englobe la génération et l’utilisation de cellules souches thérapeutiques, l’ingénierie tissulaire et la production d’organes artificiels. Les projets se rapportant au cancer doivent être de nature régénératrice et/ou s’appuyer sur les cellules souches pour résoudre le problème évoqué. Les projets interdisciplinaires se rapportant à la médecine régénératrice seront accueillis favorablement.

 Ce financement est disponible pour soutenir les activités de collaboration suivantes :

    • Le voyage des chercheurs dans l’une ou l’autre direction, y compris les frais de transport et de repas pendant les déplacements
    • Les frais d’hébergement pour la durée de l’échange
    • Les visites/accès aux installations
    • La participation à des conférences (sous réserve de l’approbation du RCS/MRC)
    • D’autres activités de collaboration pourraient être soutenues au cas par cas

Ces bourses d’échange ne sont pas un moyen de soutenir des projets de recherche et ne peuvent pas être utilisées pour financer :

    • les coûts salariaux
    • les équipements
    • les autres frais de recherche, y compris les consommables
    • les frais de subsistance ordinaires, par exemple les repas.
  • Le financement sera accordé aux établissements canadiens participants par le RCS et aux établissements britanniques participants par le MRC.
  • Le personnel participant aux échanges aura la responsabilité de trouver et d’obtenir un logement approprié pour la durée de l’échange. Le RCS/MRC assumera les frais d’hébergement admissibles.

Admissibilité

  • Chaque demande doit être soumise conjointement avec le soutien d’un CP nommé au Royaume-Uni et d’un CP nommé au Canada. Chaque CP peut agir en tant qu’hôte de l’échange, envoyer un scientifique en échange, ou les deux.
  • Les chercheurs principaux britanniques nommés doivent répondre aux critères d’admissibilité au financement du MRC. Les chercheurs principaux canadiens nommés doivent répondre aux critères d’admissibilité au financement des trois organismes subventionnaires fédéraux.
  • Les chercheurs admissibles à ces échanges sont les étudiants diplômés, les boursiers postdoctoraux, les assistants de recherche ou les associés de recherche, de même que les chercheurs nouvellement indépendants (ayant obtenu leur premier poste de recherche universitaire indépendant il y a 5 ans ou moins). Les chercheurs nouvellement indépendants peuvent poser leur candidature à la fois en tant que chercheurs participants à un échange et en tant que chercheurs principaux.
  • Le projet qui fait l’objet de l’échange doit avoir fait l’objet d’une évaluation par les pairs et avoir été financé par un organisme subventionnaire canadien (p. ex. les IRSC, le CRSNG ou le RCS) ou britannique (p. ex. l’UKRI, Wellcome Trust ou un organisme caritatif de recherche médicale).
  • Le chercheur d’accueil et le chercheur en échange doivent avoir obtenu l’autorisation de l’établissement d’accueil (y compris toutes les formations pertinentes, par exemple en matière de santé et de sûreté) pour que le chercheur en échange puisse accéder aux installations de l’établissement associées au laboratoire d’accueil, dans le respect de toutes les règles et directives de l’établissement, et ce, pendant la durée de l’échange. Dans la mesure du possible, les dispositions relatives à l’accès aux installations doivent être prises avant l’échange.

Calendrier

Phase de candidature Date
Ouverture de l’appel 18 juillet 2022
Date de clôture des propositions 15 septembre 2022
Évaluation des propositions 19 au 30 septembre 2022
Octroi des bourses 6 octobre 2022
Début prévu des projets 8 novembre 2022 au 15 février 2023


Procédure de demande
Tous les demandeurs intéressés doivent soumettre un formulaire de demande avant le 15 septembre 2022. Les demandes doivent comprendre :

  • le formulaire de demande dûment rempli
  • le CV des deux chercheurs principaux (l’un du Royaume-Uni, l’autre du Canada) de tout chercheur participant à un échange
  • Une preuve d’une subvention précédemment évaluée par les pairs et financée par un organisme subventionnaire canadien (par ex. les IRSC, le CRSNG ou le RCS) ou britannique (par ex. l’UKRI ou Wellcome), comprenant le résumé du projet.

Les dossiers de demande dûment remplis doivent être envoyés à la fois à Ellie Arnold (earnold@stemcellnetwork.ca) et à Natasha Jardine (natasha.jardine@mrc.ukri.org) avant le 15 septembre 2022.

Critères d’évaluation

  • Le projet qui fait l’objet de l’échange doit avoir fait l’objet d’une évaluation par les pairs et avoir été financé par un organisme subventionnaire canadien (p. ex. les IRSC, le CRSNG ou le RCS) ou britannique (p. ex. l’UKRI ou Wellcome).
  • Les demandes seront évaluées conjointement par le Comité de formation et d’éducation du RCS et le bureau de direction du MRC sur la base des critères suivants :
    • La valeur ajoutée à la médecine régénératrice et à la recherche sur les cellules souches au Royaume-Uni et au Canada.
    • Les avantages et les futures recherches conjointes susceptibles de découler de la collaboration.
    • Le potentiel à long terme de la collaboration.
    • La nouveauté et l’impact de la possibilité de formation et de l’expertise des deux partenaires.

Contacts
Pour toute question concernant ce programme et le processus de demande, veuillez communiquer avec Ellie Arnold (earnold@stemcellnetwork.ca) ou Natasha Jardine (natasha.jardine@mrc.ukri.org).

À propos de notre partenaire
Promouvoir la recherche sur les cellules souches, la médecine régénératrice et les thérapies avancées est une priorité pour le MRC et le gouvernement britannique. Le MRC s’est donc engagé à soutenir la recherche dans ce domaine, afin d’améliorer la santé humaine. En outre, le MRC joue un rôle national de premier plan dans la formation des futurs chefs de file de la recherche de tout un éventail de disciplines biomédicales, cliniques et de santé, et est signataire du concordat visant à soutenir le développement professionnel des chercheurs. Le développement et la circulation des personnes talentueuses et de leurs idées sont essentiels au succès du système de recherche et d’innovation britannique, et le MRC soutient les partenariats internationaux qui favorisent l’atteinte d’objectifs de recherche importants et stimulants.

Appliquer ici

Other Ateliers