fren

Comité des communications des stagiaires

Le Comité des communications des stagiaires représente les perspectives des stagiaires du RCS des différentes régions du Canada et il contribue de façon importante à l’élaboration du programme de formation des jeunes chercheurs. Les membres de ce Comité fournissent des informations et des recommandations au Comité d’éducation et de formation sur les ateliers et activités de perfectionnement des compétences qui appuient le plus efficacement les stagiaires de la communauté de recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative. Les membres de ce comité participent activement à l’organisation des ateliers qui sont offerts chaque année pendant les Réunions Till & McCulloch. De plus, les membres élaborent et mettent en place des tactiques veillant à ce que les stagiaires du RCS demeurent bien renseignés sur les occasions de formation et de perfectionnement professionnel du RCS.

Membres

JOSHUA DIEROLF, PRÉSIDENTE, boursier postdoctoral, hôpital SickKids
Joshua Dierolf est boursier postdoctoral au Hospital for Sick Children (SickKids) de Toronto, plus précisément au laboratoire de la Dre Amy Wong. Actuellement, il utilise le code-barres intégré au génome pour tracer la lignée des cellules basales souches des voies respiratoires dérivées de CSP et déterminer les hiérarchies des lignées cellulaires dérivées de ces cellules souches putatives des voies respiratoires. Il travaille dans ses recherches sur les technologies de bio-impression 3D en vue d’imprimer des tissus respiratoires dérivés de cellules souches et générer de nouveaux modèles pulmonaires précliniques pour la recherche translationnelle et la médecine régénératrice. M. Dierolf est passionné par l’innovation scientifique et la motivation de la prochaine génération de scientifiques.
MARISSA LITHOPOULOS, VICE-PRÉSIDENTE, boursière postdoctorale, hôpital SickKids
Marissa Lithopoulos est boursière de recherche postdoctorale à l’hôpital SickKids (Toronto) et travaille au laboratoire de Freda Miller et de David Kaplan. Les recherches de Mme Lithopoulos portent sur la relation entre les cellules souches du cerveau et les vaisseaux sanguins au cours du stade de développement. Marissa est stagiaire au Réseau de cellules souches depuis 2013 et se passionne pour la vulgarisation scientifique. Elle a notamment été coprésidente du comité consultatif national de StemCellTalks et de StemCellTalks Ottawa. Elle est également musicienne et une adepte du karaoké.

 

SEPIDEH ABBASI, boursière postdoctorale, Institut de recherches cliniques de Montréal (IRCM) et Université McGill
Je suis boursière postdoctorale à l’IRCM et à l’Université McGill (Montréal). Je suis titulaire d’un diplôme de médecine vétérinaire (D.M.V.) de l’Université de Shiraz (Iran), d’une maîtrise en biologie reproductive de l’Université de la Saskatchewan et d’un doctorat en biologie des cellules souches de l’Université de Calgary.
Depuis l’automne 2010, je suis stagiaire au RCS et je m’implique aussi dans le programme de sensibilisation StemCellTalks (SCT), dont je suis actuellement coprésidente à l’échelle nationale.

 

DIANA CANALS HERNAEZ, doctorante, Université de la Colombie-Britannique
J’étudie pour mon doctorat au laboratoire McNagny du Biomedical Research Centre de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC). Mes recherches portent sur une protéine (la podocalyxine) qui est parfois surexprimée à la surface de certaines cellules quand elles deviennent cancéreuses. Chez l’humain, cette protéine est indicatrice d’une sous-catégorie de tumeurs très agressives associées à plusieurs types de cancer, dont les cancers du sein, des ovaires et du pancréas. Ma thèse a pour but de déterminer comment la podocalyxine aide activement les cellules cancéreuses à proliférer et à métastaser, et de mettre au point une thérapie basée sur les anticorps qui ciblera la podocalyxine exprimée exclusivement par ces cellules cancéreuses.
J’aime passionnément aider les autres étudiants aux études supérieures dans leur cheminement scolaire. C’est pourquoi je me suis jointe au comité des communications des stagiaires du RCS en 2017. J’ai aussi participé à d’autres initiatives d’aide aux étudiants diplômés, telles que le comité Santé et bien-être du Centre for Blood Research ou le programme des Diplômés ambassadeurs de l’UBC.

 

COLIN HAMMOND, doctorant, Cancer Research Centre, Colombie-Britannique
Colin Hammond est candidat au doctorat. Il fait ses recherches au laboratoire de la professeure Connie Eaves, à Vancouver. Il étudie les mécanismes qui conditionnent la survie et la prolifération dans les cellules souches de sang saines de l’humain et, en particulier, comment ces mécanismes se transforment en fonction du développement et du vieillissement de la personne. Hors du laboratoire, Colin aime cuisiner et s’exercer au dosage du parfait cocktail.

 

DAVID DATZKIW, doctorant, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
J’étudie en ce moment les processus qui gouvernent la division symétrique des cellules souches musculaires sous la supervision de M. Michael Rudnicki, à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa. Antérieurement, j’ai effectué des recherches sur le cancer du sein à l’Université de Winnipeg et des études sur les bactéries probiotiques et le système immunitaire au National Institute of Science Education and Research en Inde. Je m’implique activement également au sein du conseil étudiant des diplômés de mon département, où je me porte à la défense du bien-être des étudiants et où j’organise des événements axés sur le bien-être.

 

PRIYE IWORIMA, doctorante, Université de la Colombie-Britannique
Priye Iworima est une étudiante nigéro-canadienne en génie biomédical. Ses recherches ont pour but de mettre au point un protocole de différenciation permettant de générer à partir de cellules souches des cellules productrices d’insuline qui pourraient un jour être utilisées pour traiter le diabète de type 1. Elle s’intéresse aussi à l’optimisation des paramètres des procédés utilisés pour la production à grande échelle des produits à base de cellules souches. Dans ses temps libres, elle aime voyager, explorer de nouvelles destinations et cultures, la musique, bien manger et passer du temps avec ses amis et sa famille.

 

ALEX KOZLOV, doctorante, Université Western
Alex Kozlov est une doctorante de quatrième année à l’Université Western, où elle étudie l’influence des sources d’énergie des métabolites sur la reprogrammation cellulaire. Mme Kozlov est passionnée par la vulgarisation scientifique et est actuellement coprésidente du comité consultatif national de StemCellTalks et de StemCellTalks London. Pendant ses temps libres, elle aime faire du camping dans l’arrière-pays, cuisiner et voyager.

 

LAURA STANKIEWICZ, doctorante, Université de la Colombie-Britannique
Laura Stankiewicz est doctorante en génie biomédical à l’Université de la Colombie-Britannique. Ses recherches portent sur la façon dont les lymphocytes T se développent dans le thymus humain et sur la façon dont nous pouvons utiliser cette information pour fabriquer en laboratoire des lymphocytes T qui pourront être modifiées pour tuer les cellules cancéreuses. Mme Stankiewicz s’est jointe au CCS parce qu’elle est passionnée par l’idée d’établir un langage commun entre les scientifiques et les ingénieurs qui leur permettra de mettre en commun leurs diverses compétences et expertises. Elle estime que la formation des jeunes chercheurs sur la manière de communiquer efficacement leurs travaux fait partie intégrante du processus d’application clinique des thérapies cellulaires et elle est impatiente d’organiser des ateliers pour les stagiaires qui traiteront de ces compétences.

 

KEVIN ROBB, doctorant, Université de Toronto
J’étudie pour mon doctorat au programme de génie biomédical de l’Université de Toronto, sous la supervision de Sowmya Viswanathan. Mon projet vise à concevoir des stratégies de culture qui amélioreront l’efficacité des cellules stromales mésenchymateuses pour traiter l’arthrose. Je participe aux réunions TMM chaque année et je suis impatient de faire partie du CCS!

Comité d’éducation et de formation

Les membres du Comité d’éducation et de formation conçoivent, mettent en place, surveillent et vérifient les stratégies et programmes de formation multidisciplinaire servant au recrutement et à la formation du personnel hautement qualifié (PHQ) pour le domaine de la recherche sur les cellules souches et le milieu de la recherche au Canada. Ces stratégies et programmes visent à accroître la valeur du PHQ pour les employeurs potentiels, à rehausser le profil du PHQ pour les organismes de financement et à faciliter la participation du PHQ aux activités du RCS.

Membres  

CHERYLE SÉGUIN, PRÉSIDENTE
Professeure adjointe, Université Western
Biographie

HAROLD ATKINS
Scientifique, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa
Biographie

JOSHUA DIEROLF
doctorante, Université Western

JESSICA ESSELTINE
Professeure adjointe, Cancer et développement, Faculté de médecine, Université Memorial de Terre-Neuve
Biographie

SAMER HUSSEIN
Professeur adjoint, Département de biologie moléculaire, de biochimie médicale et de pathologie
Faculté de médecine, Université Laval
Biographie