fren

Le Réseau de cellules souches se réjouit de recevoir un nouvel investissement fédéral de 45 millions de dollars sur trois ans

OTTAWA (le 19 avril 2021) Le Réseau de cellules souches (RCS) canadien accueille favorablement le budget de 2021 intitulé « Une relance axée sur les emplois, la croissance et la résilience » ainsi que l’engagement qu’il réitère de soutenir la recherche de qualité sur la santé. L’annonce dans le budget d’un financement de 45 millions de dollars sur trois ans du Réseau de cellules souches est d’une importance capitale, alors que sa communauté de recherche travaille à développer des connaissances, des traitements et des technologies qui profiteront à ceux qui vivent avec des maladies chroniques et des maladies graves comme la COVID-19 et qui luttent contre leurs effets à long terme.

« Nous accueillons avec enthousiasme l’annonce faite aujourd’hui dans le budget ainsi que le soutien et la confiance que le gouvernement continue d’accorder au RCS. Cette année, nous célébrons notre 20e anniversaire de même que les progrès importants réalisés par les chercheurs canadiens dans des domaines tels que le diabète de type 1, la dégénérescence rétinienne et les maladies neurodégénératives comme la maladie de Parkinson et la sclérose en plaques. Mais il y a encore beaucoup à faire et ce nouveau financement fournit une injection critique à un moment où la médecine régénératrice commence à porter des fruits à une cadence élevée », a déclaré Michael Rudnicki, directeur scientifique et chef de la direction du Réseau de cellules souches.

Le domaine de la médecine régénératrice, qui est alimenté par la recherche sur les cellules souches, a le potentiel de fournir de nouvelles thérapies en régénérant, en réparant ou en remplaçant les cellules, les tissus et les organes endommagés. L’Alliance for Regenerative Medicine a signalé en 2020 que 19,9 milliards de dollars US avaient été recueillis dans le monde pour financer le secteur, un chiffre qui a fracassé les précédents records de financement annuel. Ici au Canada, l’Institute of Health Economics prévoit que le Canada pourrait s’emparer de 5 % du marché mondial d’ici 2035. Cela représenterait une valeur de 5 milliards de dollars canadiens et 6 000 nouveaux emplois. La médecine régénératrice est en pleine expansion et pourrait servir de pierre angulaire à la relance économique du Canada.

« Le milieu canadien de la recherche sur les cellules souches est de classe mondiale et ne cesse de se surpasser. Dans une enquête internationale menée en 2020 auprès de chercheurs sur les cellules souches de 12 pays différents, 53 % des répondants ont cité le Canada comme l’un des trois principaux contributeurs au domaine des cellules souches. Alors que 79% ont décrit le leadership du Canada comme étant exceptionnel ou considérable. L’engagement pris dans le budget de 2021 représente un nouveau vote de confiance à l’égard de la communauté de la recherche sur les cellules souches au Canada », a déclaré Cate Murray, directrice générale et directrice de l’exploitation.

Le conseil d’administration et la direction du Réseau de cellules souches vont maintenant réfléchir à la meilleure façon de soutenir de manière efficace et efficiente les recherches qui sont menées au Canada et qui auront des retombées directes et importantes sur la santé et le bien-être de tous. De plus amples informations seront fournies dans les semaines à venir sur le site Web du RCS.

-30-

Le Réseau de cellules souches (RCS), qui célèbre 20 ans d’existence, est un organisme national sans but lucratif qui soutient la recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative, la formation de la prochaine génération de personnel hautement qualifié et l’organisation d’activités de rayonnement à travers le Canada. Le but du RCS est de faire avancer la recherche scientifique du laboratoire à la clinique, dans l’intérêt de tous les Canadiens. Le RCS a bénéficié du soutien du gouvernement du Canada depuis sa création en 2001. Ce financement stratégique évalué à 118 M$ a permis d’appuyer environ 196 groupes de recherche de calibre mondial, d’aider 3 300 stagiaires et de catalyser 24 essais cliniques. Faire progresser la recherche pour améliorer la santé des gens. https://stemcellnetwork.ca/fr/