enfr
Michael Rudnicki, O.C., Ph. D., MSRC, directeur scientifique et premier dirigeant

Le Dr Michael Rudnicki est le scientifique en chef et le directeur du programme de médecine régénérative du Centre Sprott de recherche sur les cellules souches de l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa. Il est également professeur au département de médecine de l’Université d’Ottawa. Les travaux du Dr Rudnicki lui ont valu de nombreuses distinctions. Notamment, une chaire de recherche du Canada de niveau 1c a été nommée en son honneur, il a été nommé chercheur international de l’institut médical Howard Hughes pour deux périodes consécutives, et il a reçu le titre de membre de la Société royale du Canada et d’officier de l’Ordre du Canada.

Le Dr Rudnicki est un chef de file de renom international en génétique moléculaire et en médecine régénérative dont les recherches ont transformé notre compréhension du processus de développement et de régénération des muscles et ont stimulé l’élaboration de nouvelles approches moléculaires et à base de cellules souches pour le traitement de la dystrophie musculaire et d’autres troubles neuromusculaires. La principale découverte du Dr Rudnicki constitue l’identification et la caractérisation des cellules souches musculaires. Ces travaux ont bousculé le milieu qui a alors entrepris l’étude de la myogenèse régénérative chez l’adulte, et ils ont ouvert la voie aux nouvelles approches moléculaires et à base de cellules souches pour le traitement de la dystrophie musculaire et d’autres troubles neuromusculaires. Le Dr Rudnicki est membre des comités éditoriaux des revues Cell Stem Cell, Journal of Cell Biology et Stem Cells. Il est aussi co-éditeur en chef fondateur de la revue Skeletal Muscle. Le Dr Rudnicki a organisé de nombreux congrès internationaux de recherche et il a été directeur fondateur de la Society for Muscle Biology.

À titre de directeur scientifique du RCS, le Dr Rudnicki fournit orientation et leadership pour le programme de recherche du RCS. Il est également président du Comité de gestion de la recherche du RCS et membre du Conseil d’administration. 

Cate Murray, directrice générale et directrice de l’exploitation

Cate possède plus de vingt ans d’expérience en politiques publiques, en communications stratégiques et en relations gouvernementales. Elle a démontré son savoir-faire en aidant des organisations nationales de recherche à réaliser leur mandat. Tout au long de sa carrière, Cate s’est efforcée d’établir des ponts entre le monde de la recherche et celui des politiques publiques. Elle a fait preuve d’une grande compétence dans la communication d’information approfondie et complexe de façon cohérente et compréhensible à l’intention d’auditoires variés. Ses efforts ont permis l’obtention de millions de dollars de couverture médiatique et de soutien auprès d’organisations nationales, de politiciens et de membres de l’industrie. En tant que cadre supérieure, Cate a dirigé un bon nombre d’équipes hautement performantes. Elle favorise une approche participative dans l’exercice de ses fonctions et elle a la capacité de réfléchir de façon stratégique et d’agir de façon tactique. À titre de directrice générale du RCS, Cate dirige une équipe professionnelle qui travaille avec diligence pour soutenir un réseau solide de chercheurs œuvrant d’un océan à l’autre et s’efforçant d’acheminer les thérapies et technologies à base de cellules souches vers la clinique et le marché.

Cate a entrepris sa carrière à titre de conseillère politique et elle a également occupé des postes en communications et politiques aux IRSC et au Conseil des académies canadiennes. Cate est une mère dévouée qui trouve aussi le temps de faire de la course à pied et du yoga. 

Rebecca Cadwalader, gestionnaire, Recherche et formation

Rebecca a joint les rangs du RCS en novembre 2011. À titre de gestionnaire, Recherche et formation, Rebecca veille à l’exécution des activités du programme de recherche et de formation du RCS, et elle appuie les travaux accomplis par le Conseil d’administration, le Comité de gestion de la recherche et les comités des stagiaires du RCS. Avant d’être nommée au RCS, Rebecca était gestionnaire au Pacific Institute for the Mathematical Sciences (Université de la Colombie-Britannique), un institut de recherche qui établit des communautés de scientifiques afin de favoriser la collaboration et les applications dans le domaine des sciences mathématiques. Rebecca apporte à l’équipe du RCS une expérience de 15 ans en administration, en finances et en gestion d’événements dans diverses organisations au Canada et au Royaume-Uni. Rebecca détient un diplôme en droit et politique de l’université Cardiff (R.-U.) et un certificat en comptabilité d’entreprise du Chartered Institute of Management Accountants (R.-U.).

Jon Draper, directeur des programmes de recherche et de partenariat

Jon Draper, Ph. D., effectue de la recherche de pointe liée aux cellules souches pluripotentes humaines depuis 19 ans déjà. Il a largement contribué à la caractérisation de ces cellules remarquables, notamment en identifiant leur capacité d’accumuler des anomalies génétiques, ce qui a d’importantes répercussions quant à leur utilisation dans diverses applications en médecine régénérative. Au cours des 10 dernières années, Jon Daper a détenu une chaire de recherche du Canada en plus de mener un groupe de recherche au sein de l’Institut de recherche sur les cellules souches et le cancer, à l’Université McMaster. Son groupe de recherche a manipulé des cellules souches pluripotentes humaines dans le but d’examiner les mécanismes agissant sur le destin cellulaire des cellules souches, en plus d’établir un système de modélisation in vitro humain, incluant l’utilisation de corps organoïdes de la flore intestinale dans l’analyse de la pathogenèse de la maladie. Jon Draper est depuis longtemps un participant actif dans la communauté de la recherche sur les cellules souches, contribuant entre autres à l’Initiative internationale sur les cellules souches, en plus de siéger à titre de membre du conseil de l’Institut de médecine régénérative de l’Ontario (OIRM) depuis les trois dernières années.

Jen Kwiatkowski, spécialiste des communications

Jen a joint les rangs du RCS au printemps 2017. Elle participe à la rédaction et au développement créatif du matériel de communication imprimé et électronique, et elle contribue à la gestion du site Web et des comptes de médias sociaux du RCS. Elle a acquis une expérience de plus de six ans dans le secteur des organismes sans but lucratif lorsqu’elle a travaillé au sein d’organismes de bienfaisance et de fondations au Canada et en Australie, ses tâches étant principalement axées sur les communications, la gestion des bénévoles et la planification de programmes et d’événements.

Shannon Sethuram, directrice des finances et administration de la recherche

Shannon Sethuram est directrice, finances et administration de la recherche, au RCS. Elle occupe ce poste depuis 2008 et elle est responsable de la tenue de tous les dossiers de comptabilité du RCS, ainsi que de la production de tous les rapports financiers. Shannon est diplômée du programme d’administration des affaires de l’université Mount Saint Vincent, et elle a entrepris sa carrière auprès de Coopers and Lybrand à Halifax. Avant de se joindre au RCS, Shannon a travaillé auprès de Technologies du développement durable Canada. Elle a aussi eu une carrière diversifiée dans le secteur privé, tant pour des organismes à but non lucratif que pour des organismes à but lucratif.

Lisa Willemse, directrice des communications par intérim

Lisa est une professionnelle des communications qui possède plus de 15 ans d’expérience dans les domaines de la médecine régénérative, du développement de l’enfance et de la recherche technologique. Ancienne étudiante du programme reconnu des communications scientifiques de Banff de l’Université de Calgary, elle a aussi suivi une formation en arts appliqués, en communication et en journalisme. Lisa a travaillé pour plusieurs organisations nationales et provinciales de recherche, et elle a travaillé plusieurs années comme rédactrice, écrivaine et photographe pigiste. Elle a créé deux blogues majeurs sur la médecine régénérative, Signals et The Expression. De plus, pendant ses temps libres, elle contribue aux travaux des conseils et comités de Science Borealis, de l’Ottawa Mountain Bike Association et du club de ski Chelsea Nordiq. Vous pouvez la suivre sur Twitter et Medium @Willemsela.