enfr

Une nouvelle technologie à base de cellules souches donne de l’espoir aux personnes vivant avec des troubles sanguins

Le 27 juin 2018 (Ottawa) Le Réseau de cellules souches (RCS) félicite la société ExCellThera Inc. et ses chercheurs principaux affiliés au RCS pour la réalisation d’essais cliniques novateurs axés sur le traitement des troubles sanguins, y compris la leucémie et le lymphome. Les résultats préliminaires de ces essais cliniques sont très prometteurs et offrent de l’espoir aux nombreux Canadiens et autres personnes à travers le monde vivant avec des troubles sanguins.

Depuis 2003, le RCS a investi plus de 9 millions de dollars dans les travaux de recherche fondamentale et préclinique et les travaux préparatoires aux essais cliniques associés à cet important programme. Basée à Montréal, l’équipe de recherche dirigée par les docteurs Sandra Cohen, Guy Sauvageau et Anne Marinier, tous chercheurs principaux du RCS, témoigne du talent et du potentiel de la communauté canadienne de la recherche sur les cellules souches.

« Il est remarquable de voir de tels résultats émerger d’un projet interdisciplinaire véritable appuyé par des organismes comme le Réseau de cellules souches », souligne le Dr Guy Sauvageau, PDG et directeur scientifique de la société ExCellThera Inc. « Cela démontre clairement ce qu’on peut accomplir dans ce pays par le biais de projets collaboratifs ciblés et bien appuyés », ajoute-t-il.

La Dre Sandra Cohen, hématologue de l’hôpital Maisonneuve-Rosemont, a mené un essai clinique avec 25 patients âgés de 19 à 62 ans. Ces derniers ont reçu une greffe utilisant des cellules souches expansées sécuritairement à partir de sang de cordon ombilical au moyen d’une technologie thérapeutique novatrice nommée ECT-001 mise au point par ExCellThera. La technologie ECT-001 pourrait révolutionner le traitement des personnes aux prises avec des troubles sanguins. Les résultats préliminaires de cet essai clinique de première phase démontrent que cette technologie s’annonce sécuritaire en plus de réduire les incidences de complications suivant les greffes.

« Nous sommes optimistes quant aux perspectives à long terme pour ces patients, mais il faudra poursuivre les essais de l’ECT-001 avec un plus grand nombre de patients pour confirmer ces résultats préliminaires », souligne la Dre Cohen.

La leucémie est un cancer du sang qui atteint la moelle osseuse et les cellules souches sanguines. Les patients atteints de leucémie peuvent souvent avoir besoin de greffes de cellules souches et il parfois très difficile de trouver un donateur compatible. La transplantation de cellules souches qui ne sont pas entièrement compatibles avec le patient peut mener au rejet immunitaire et même occasionner un plus grand risque de complications, y compris le décès.

Le sang de cordon ombilical est une meilleure source de cellules souches à greffer, car il présente un risque de rejet immunitaire moins élevé. Toutefois, jusqu’à présent, l’utilisation de ces cellules souches a été restreinte en raison de la difficulté de les cultiver. La technologie ECT-001, mise au point au Canada, est en voie de résoudre cet enjeu d’importance critique.

« Le Réseau de cellules souches est fermement engagé à favoriser la transition de la recherche de pointe sur les cellules souches du laboratoire au chevet du patient. La réalisation de cet important essai clinique et les résultats prometteurs des travaux de première phase sont très positifs et témoignent clairement des innombrables possibilités d’utiliser les cellules souches pour le développement de traitements d’avant-garde. La communauté de recherche canadienne est bel et bien de classe mondiale et nous nous engageons à continuer d’appuyer nos chercheurs de premier plan au cours des années qui  viennent », a indiqué le Dr Michael Rudnicki, directeur scientifique du RCS.

 

-30-

 À propos du Réseau de cellules souche – Depuis sa mise sur pied en 2001, le Réseau de cellules souches (RCS) a toujours eu pour raison d’être le soutien et le développement de la recherche dans le domaine des cellules souches et de la médecine régénérative. En dix-sept ans à peine, le RCS a réussi à entrainer l’émergence d’une communauté nationale d’experts qui a transformé la recherche sur les cellules souches au Canada à un point tel que les nombreuses découvertes novatrices en médecine régénérative ont révolutionné la pratique clinique, ce qui a permis au Canada d’acquérir une réputation exemplaire à l’échelle internationale. Le RCS a repoussé les limites de la recherche fondamentale dans ce domaine si bien que les résultats translationnels qui en découlent mènent régulièrement à des applications cliniques et à des produits prisés sur le marché. En date de fin 2017, le RCS a investi plus de 100 000 000 $ dans la recherche translationnelle innovante. Son programme de financement stratégique a permis d’appuyer 169 groupes de recherche de niveau international, et plus de 2 500 stagiaires à l’échelle du pays. De plus, le RCS a catalysé 18 essais cliniques et 16 entreprises en démarrage dans le domaine de la médecine régénérative. Les chercheurs du RCS ont aussi réussi à obtenir plus de 100 000 000 $ en fonds de contrepartie de la part d’autres partenaires. Le RCS a également parrainé le lancement de  plusieurs réseaux et organismes de recherche canadiens et internationaux. www.stemcellnetwork.ca

Personne-ressource :

Lisa Willemse
Directrice des communications par intérim
Réseau de cellules souches
lwillemse@stemcellnetwork.ca