enfr

Le RCS lance un concours de financement pour soutenir la recherche translationnelle sur les cellules souches au Canada

Le 13 juin 2019 (Ottawa) Le réseau de cellules souches est heureux de lancer un nouveau concours national de financement de la recherche composé de quatre programmes de recherche translationnelle liés aux cellules souches et à la médecine régénérative. La première ronde de financement s’est ouverte aujourd’hui. Elle vise à financer des recherches novatrices qui promettent d’être avantageuses pour les Canadiens sur les plans de la santé et de l’économie. Au cours des trois prochaines années, le RCS prévoit mettre 11 millions de dollars à la disposition des chercheurs par le biais de deux concours de financement arbitrés par des pairs.

« Les promesses qu’offre la recherche sur les cellules souches pour l’amélioration de la santé sont immenses. Les programmes de financement que nous lançons aujourd’hui contribueront à la réalisation de ces promesses en favorisant des collaborations et des coopérations multidisciplinaires qui permettront d’accélérer la transition de la recherche et des nouvelles technologiques à base de cellules souches vers la clinique et le marché », a souligné Michael Rudnicki, directeur scientifique et premier dirigeant du Réseau de cellules souches.

Le concours de financement de 2019 du Réseau de cellules souches a été rendu possible grâce au soutien de 18 millions de dollars sur trois ans que le gouvernement du Canada a consenti au RCS dans son budget fédéral de 2019, en reconnaissance des grandes possibilités qu’offre la recherche sur les cellules souches ainsi que de l’émergence de la médecine régénérative en tant que secteur des sciences de la vie à la fine pointe de l’innovation.

Les quatre programmes de financement de la recherche annoncés aujourd’hui sont :

Le Programme de soutien à l’accélération de la transposition clinique : Ce programme vise à soutenir les projets de recherche multidisciplinaires qui sont en cours de transition vers le stade clinique. Il soutiendra aussi les activités de recherche translationnelle (y compris sur les IEJS) associées à un essai clinique imminent ou en cours. La valeur de chaque subvention pourrait atteindre 600 000 dollars.

Le Programme de soutien aux partenariats biotechnologiques : Ce programme soutiendra des partenariats entre des universitaires et des entreprises biotechnologiques canadiennes émergentes qui visent à faire passer une technologie ou une thérapie novatrice à base de cellules souches au stade de l’application clinique ou de la commercialisation. La valeur de chaque subvention pourrait atteindre 500 000 dollars.

Le Programme de soutien à l’avancement des essais cliniques : Ce programme appuiera des projets d’essais cliniques présentant des possibilités translationnelles élevées. Il sera axé sur les approches thérapeutiques cellulaires ou à base de cellules souches novatrices qui permettraient la réparation et la régénération tissulaire en réponse à des maladies particulières. Les essais cliniques menés en vertu de ce programme seront dirigés par des universitaires œuvrant dans des établissements de recherche canadiens de pointe et auront pour but de faire progresser des thérapies ou des technologies novatrices qui seraient potentiellement avantageuses pour le système de soins de santé canadien. La valeur de chaque subvention pourrait atteindre 1 000 000 de dollars.

Le Programme de soutien à l’application de la recherche au profit de la société : Ce programme soutiendra des projets liés aux implications éthiques, juridiques et sociales (IEJS) qui permettraient de lever les obstacles à l’application de la recherche novatrice sur les cellules souches. La valeur de chaque subvention pourrait atteindre 75 000 dollars.

« Nous sommes ravis de pouvoir encore une fois offrir un concours de financement aux chercheurs, aux cliniciens et aux spécialistes des politiques qui peuvent effectivement, par leurs innovations, faire passer la recherche du laboratoire au chevet des patients », a déclaré Cate Murray, directrice générale et directrice de l’exploitation au RCS. « Nous tenons à remercier le gouvernement du Canada pour la confiance et le soutien qu’il continue d’accorder au Réseau. »

L’appel de propositions pour les quatre programmes de financement sera ouvert jusqu’au 8 août 2019. Toutes les propositions feront l’objet d’un examen par des pairs indépendants et les résultats des concours devraient être annoncés d’ici la fin de 2019, une fois approuvés par le conseil d’administration du RCS. L’attribution du financement est conditionnelle à la signature de l’accord de contribution du RCS avec le gouvernement du Canada pour l’exercice 2019-2022.

Pour de plus amples renseignements sur les programmes, cliquez ici.

-30-

À propos du Réseau de cellules souches : Depuis sa mise sur pied en 2001, le Réseau de cellules souches (RCS) a toujours eu pour raison d’être le développement de la recherche dans le domaine des cellules souches et de la médecine régénérative. En 18 ans à peine, le RCS a réussi à entraîner l’émergence d’une communauté nationale d’experts qui a transformé la recherche sur les cellules souches et poussé la recherche fondamentale vers des résultats translationnels pouvant être appliqués en clinique et sur le marché. Le RCS a été le catalyseur de 19 essais cliniques, de 21 entreprises en démarrage dans le domaine de la médecine régénérative et de contributions de partenaires d’une valeur de 100 millions de dollars. Le RCS a investi plus de 100 millions de dollars dans la recherche, ce qui a profité à 170 groupes de recherche de calibre mondial et à plus de 3 000 stagiaires de partout au Canada. stemcellnetwork.ca/fr/