enfr

Concours de financement maintenant fermé 

En 2017, le RCS a lancé un concours de financement afin d’appuyer la recherche translationnelle et les essais cliniques de qualité supérieure en matière de recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative. Il prévoyait remettre environ 4 M$ par l’intermédiaire de ce concours examiné par les pairs. Les fonds versés appuieront des recherches novatrices qui auront comme résultat ultime de fournir aux Canadiens des avantages sur le plan de la santé et de l’économie. Veuillez voir les résultats.

 

Les programmes de recherche actuels du RCS comprennent:

Programme d’accords de recherche pour les essais cliniques

Les Accords de recherche pour les essais clinique sont pour but d’appuyer les projets axés sur le développement d’approches thérapeutiques novatrices cellulaires ou à base de cellules souches pour la réparation et la régénération tissulaire en réponse à des maladies spécifiques. Pour être admissibles, les essais cliniques doivent être de Phase 1 ou de Phase 2, et doivent avoir été approuvés au préalable par le Comité d’éthique de la recherche et selon le processus de demande d’essais cliniques (DEC) de Santé Canada. Les subventions seront accordées aux projets dont le succès améliorerait l’état du patient en plus d’offrir une analyse économique du coût éventuel du traitement comparativement à la meilleure qualité de soins offerts actuellement.

Programme d’accords d’équipes de recherche sur les maladies

Les Accords d’équipes de recherche sur les maladies visent à soutenir les projets qui conçoivent des cellules novatrices ou des traitements thérapeutiques à partir de cellules souches, qui favoriseraient la réparation et la régénération des tissus pour des maladies précises. Ce programme a pour but d’appuyer les projets axés sur le développement d’approches thérapeutiques novatrices à base de cellules, de protéines, de cellules souches, de petites molécules ou autres. Les propositions doivent décrire clairement la route que suivra la recherche translationnelle pour passer du laboratoire au chevet du patient et identifier la place qu’occupe la recherche proposée sur cette voie.

Programme d’accords sur la recherche d’impact (pari)

Le Programme d’accords sur la recherche d’impact du RCS est réparti en quatre volets (transposition, transposition clinique et accélérateur, commercialisation et politiques publiques).

Les Accords de recherche d’impact–volet transposition visent à soutenir les projets qui conçoivent des traitements thérapeutiques novateurs à partir de cellules souches qui favoriseraient la réparation et la régénération des tissus pour des modèles pathologiques précis. Les propositions doivent déterminer clairement le chemin qui permettra la transposition de la recherche du laboratoire au chevet des patients et définir la place qu’occupe le projet proposé sur cette voie. Les projets pouvant être financés par ce programme peuvent impliquer la réalisation d’expériences « démonstration des principes », l’élaboration de nouveaux modèles, des études d’expression, des études des caractéristiques épigénétiques visant à améliorer la compréhension du comportement des cellules souches et des cellules progénitrices dansun contexte pathologique particulier. Les projets peuvent impliquer l’identification et la caractérisation de composés et de médicaments qui parviendraient à cibler la différenciation et la prolifération des cellules souches dans le but d’élaborer de nouvelles approches thérapeutiques.

Les Accords de recherche d’impact–transposition clinique et volet accélérateur visent à soutenir les projets qui conçoivent des thérapies cellulaires novatrices ou des traitements thérapeutiques à partir de cellules souches qui favoriseraient la réparation et la régénération tissulaire pour des maladies précises. Il est à souligner que les projets qui s’approchent de l’étape d’initiation des essais cliniques tel que défini par Santé Canada sont admissibles au soutien financier en vertu de ce programme. Les propositions doivent décrire clairement la route que suivra la recherche translationnelle pour passer du laboratoire au chevet du patient et identifier la place qu’occupe la recherche proposée dans ce cheminement. Les projets principalement axés sur les activités de recherche fondamentale ne seront pas favorisés.

Les Accords de recherche d’impact–volet commercialisation visent à soutenir les projets qui produisent des technologies et des propriétés intellectuelles novatrices ayant une valeur marchande dans le domaine de la recherche et des thérapies à base de cellules souches.

Les Accords de recherche d’impact–volet politiques publiques sont destinés aux projets qui traiteront des questions de politique d’intérêt public relatives à la recherche sur les cellules souches. Les projets pourront inclure des ateliers ou des séries d’ateliers traitant d’enjeux de premier plan liés aux cellules souches, l’objectif étant de réunir une gamme variée d’intervenants dans le but de stimuler la discussion menant à la rédaction de documents d’information, de livres blancs et de recommandations en matière de politiques. L’éthique de la recherche, la production et l’utilisation de cellules souches embryonnaires, les modèles animaux, les droits des patients et l’utilisation de nouvelles technologies sont des exemples de questions pouvant être étudiées dans le cadre du Volet politiques publiques. Des applications dans les domaines de recherche nouveaux ou émergents sont aussi bienvenues, y compris les questions d’accès et d’allocation, l’utilisation des thérapies cellulaires non éprouvée et les enjeux de remboursement.