enfr

Le Réseau de cellules souches canadien investit dans la recherche avancée sur le diabète de type 1, les maladies du cœur la perte de la vision

Treize nouveaux projets et essais cliniques mobiliseront quelque 200 chercheurs et stagiaires à travers le pays.

 Le 2 mars 2020 (Montréal, Qc) – Le Réseau de cellules souches (RCS) a annoncé aujourd’hui un investissement de 6,9 millions de dollars dans des recherches novatrices sur les cellules souches et la médecine régénérative qui aideront à accélérer les découvertes permettant d’améliorer la santé des Canadiens et de soutenir la croissance économique au pays. M. Will Amos, secrétaire parlementaire du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie (Science), a annoncé l’investissement à Montréal, où quatre des nouveaux projets seront réalisés.

Le RCS soutiendra en tout neuf projets de recherche et quatre essais cliniques à travers le Canada, dans des domaines tels que le diabète de type 1, les maladies du cœur, les brûlures graves et la perte de la vision. Le financement annoncé aujourd’hui est assorti de fonds de contrepartie valant plus de 11 millions de dollars. L’investissement permettra de faire avancer des projets et des collaborations à impact élevé auxquels participeront 108 scientifiques et plus de 90 stagiaires de diverses régions du Canada.

« Il s’agit de la première de deux rondes de subventions que le Réseau de cellules souches financera au cours des deux prochaines années et je suis extrêmement heureux de la qualité des projets et du nombre de collaborateurs qui y participeront », a souligné Michael Rudnicki, OC, directeur scientifique et chef de la direction du RCS. « L’une des choses qui rendent le milieu canadien de la recherche sur les cellules souches si dynamique est le niveau de collaboration qu’on y retrouve, et c’est grâce à ces efforts que nous nous rapprocherons de notre objectif de faire passer les thérapies basées sur les cellules souches du laboratoire au chevet des patients, pour le bien des Canadiens. »

Les cellules souches sont les éléments constituants du corps. Elles assurent la croissance, la régénération et la réparation des tissus. Leur utilisation dans la médecine régénérative pour traiter certaines des maladies chroniques les plus dévastatrices de notre époque est immensément prometteuse et pourrait faire économiser des millions de dollars au système de santé.

La Dre Sandra Choen et M. Gilbert Bernier, qui dirigeront deux des projets subventionnés, étaient présents lors de l’événement tenu aujourd’hui à l’hôpital Maisonneuve-Rosemont et ont brièvement décrit leurs projets aux invités, aux médias et au public sur place. La Dre Cohen dirigera un essai clinique à l’hôpital qui mise sur un protocole innovant pour multiplier les cellules souches de sang de cordon en vue du traitement des patients atteints de leucémie à risque élevé. M. Bernier dirigera un partenariat université-industrie dont les recherches porteront sur des technologies avancées qui pourraient permettre de corriger la perte de la vision causée par les maladies de la rétine.

Parmi les autres projets annoncés aujourd’hui, on peut citer un essai clinique d’un traitement des brûlures graves utilisant des substituts cutanés produits par génie tissulaire, lequel sera mené dans plusieurs villes canadiennes, trois collaborations de recherche basées en Colombie-Britannique, en Ontario, en Alberta et au Québec destinées à améliorer l’administration des cellules productrices d’insuline aux patients atteints du diabète de type 1, et deux projets en Colombie-Britannique et en Ontario qui examineront des solutions basées sur les cellules souches visant à traiter des maladies du cœur.

Le RCS octroie des fonds par l’entremise de quatre programmes de recherche translationnelle et d’une subvention ciblée.

Le Programme de soutien à l’avancement des essais cliniques octroiera 2,6 millions de dollars pour appuyer quatre essais cliniques de phase initiale présentant des possibilités translationnelles élevées. Ce programme est axé sur les approches thérapeutiques cellulaires ou à base de cellules souches novatrices qui favorisent la réparation et la régénération tissulaire en réponse à des maladies particulières. Les essais cliniques financés par ce programme feront progresser des thérapies ou des technologies novatrices ayant pour but de traiter la leucémie, les brûlures graves, la perte de la vision ainsi que les maladies pulmonaires causées par des complications liées à une prématurité grave.

Le Programme de soutien à l’accélération de la transposition clinique octroiera 2,4 millions de dollars pour appuyer des projets de recherche multidisciplinaires en cours de transition vers le stade clinique. Les recherches soutenues par ce concours viseront à résoudre certains problèmes liés à la régulation et à la régénération du cœur ainsi qu’à l’administration des cellules productrices d’insuline aux patients atteints de diabète de type 1.

Le Programme de soutien aux partenariats biotechnologiques octroiera 1,5 million de dollars pour appuyer trois partenariats entre des universitaires et des entreprises biotechnologiques canadiennes émergentes favorisant le passage au stade de l’application clinique ou de la commercialisation d’une technologie ou d’une thérapie novatrice à base de cellules souches. Ces partenariats auront pour but de faire avancer la recherche dans les domaines de la perte de la vision, du diabète de type 1 et de l’insuffisance hépatique aiguë. Les entreprises collaborant à ces projets sont : Aspect Biosystems, Morphocell Technologies et StemAxon.

Le Programme de soutien à l’application de la recherche au profit de la société octroiera 75 000 $ pour appuyer un projet d’élaboration d’un cadre éthique et juridique applicable au recrutement direct des participants.

La subvention pour Recherche révolutionnaire appuiera à hauteur de 330 000 $ un projet examinant une approche novatrice permettant de stimuler l’activité des cellules souches musculaires et de ralentir la progression de la dystrophie musculaire.

La liste complète des projets de recherche subventionnés peut être consultée ici.

-30-

Au sujet du Réseau de cellules souches
L’avenir de la santé est ici. Le Réseau de cellules souches (RCS) est un organisme national sans but lucratif qui soutient la recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative, qui forme la prochaine génération de personnel hautement qualifié et qui organise des activités de sensibilisation à travers le Canada. Le RCS a pour objectif de faire progresser la science du laboratoire à la clinique dans l’intérêt des Canadiens. Le RCS bénéficie du soutien du gouvernement du Canada depuis sa création en 2001. Ce financement stratégique, évalué à plus de 100 millions de dollars, a bénéficié à environ 170 groupes de recherche de calibre mondial et à 3 000 stagiaires, et il a catalysé 19 essais cliniques. https://stemcellnetwork.ca/fr/