enfr

Nomination de la Dre Nemer au poste du conseillère scientifique en chef du Canada

Le 28 septembre 2017 (Ottawa) Le Réseau de cellules souches (RCS) est très heureux que le premier ministre du Canada Justin Trudeau ait nommé la Dre Mona Nemer au poste de conseillère scientifique en chef du Canada. La Dre Nemer est une chercheuse médicale brillante et une membre très respectée du milieu de la recherche sur les cellules souches au Canada. Elle a fait partie du Conseil d’administration du Réseau de cellules souches pendant de nombreuses années, et elle a fourni de l’orientation et des conseils stratégiques qui ont contribué au succès du RCS.

Le Dr Michael Rudnicki, directeur général et directeur scientifique du RCS se dit très heureux de pouvoir féliciter la Dre Nemer pour sa nomination à titre de conseillère scientifique en chef. Il ajoute que la Dre Nemer est un excellent choix pour ce poste important et qu’elle accomplira sa tâche avec une grande distinction. Il explique également qu’elle possède une connaissance considérable du secteur scientifique canadien et qu’il ne fait aucun doute qu’elle saura bien représenter ce secteur.

À titre de nouvelle conseillère scientifique en chef, la Dre Nemer aura pour mandat de fournir des conseils scientifiques impartiaux au gouvernement fédéral afin que la science demeure accessible au grand public et afin que les scientifiques puissent parler librement de leurs recherches.

Cliquez ici pour lire le communiqué intégral.

-30-

Au sujet du Réseau de cellules souches – Depuis sa mise sur pied en 2001, le Réseau de cellules souches (RCS) a toujours eu pour raison d’être le soutien et le développement de la recherche dans le domaine des cellules souches et de la médecine régénérative. Et le RCS a bénéficié de l’appui du gouvernement du Canada depuis le tout début. Le RCS a pour mandat d’agir comme catalyseur dans la découverte d’applications cliniques et de produits commerciaux résultant de la recherche sur les cellules souches et dans l’adoption de politiques publiques en la matière. En quinze à peine, le RCS a réussi à entraîner l’émergence d’une communauté nationale d’experts qui a transformé la recherche sur les cellules souches au Canada à un point tel que les nombreuses découvertes novatrices en médecine régénérative ont révolutionné la pratique clinique, ce qui a permis au Canada d’acquérir une réputation exemplaire à l’échelle internationale. Le RCS a repoussé les limites de la recherche fondamentale dans ce domaine si bien que les résultats translationnels qui en découlent mènent régulièrement à des applications cliniques et à des produits prisés sur le marché.  

Personne-ressource :

Cate Murray
Directrice générale
Réseau de cellules souches
catemurray@stemcellnetwork.ca