fren

La communauté canadienne de la recherche sur les cellules souches se réunit à Vancouver pour discuter des dernières avancées scientifiques transformatrices dans le domaine

Le 3 octobre 2022 (Ottawa/Vancouver) – Qu’il s’agisse du cancer, de la cicatrisation des blessures ou de la COVID-19, les cellules souches offrent aux gens l’espoir d’une meilleure santé. Pour la première fois en trois ans, plus de 500 chercheurs experts en cellules souches et en médecine régénératrice se réuniront à Vancouver du 3 au 5 octobre pour l’édition de 2022 des réunions Till & McCulloch (TMM, pour Till & McCulloch Meetings), la principale conférence sur les cellules souches et la médecine régénératrice au Canada. Le nombre record de participants cette année comprend des chercheurs de classe mondiale, des étudiants diplômés et postdoctoraux, des experts de l’industrie et des juristes de partout au Canada et du monde entier qui discuteront des dernières avancées de la recherche dans ce domaine.

La conférence s’enorgueillit d’une programmation scientifique exceptionnelle, laquelle sera riche en conférenciers de renom qui aborderont des sujets tels que les thérapies cellulaires pour les maladies cardiaques et le diabète, la désinformation et la confiance du public dans la science, ou les progrès cliniques réalisés par les traitements de médecine régénératrice. La Dre Catriona Jamieson, de l’Université de Californie à San Diego et du Sanford Stem Cell Clinical Center, prononcera le discours liminaire. Ses découvertes et ses recherches novatrices sur les cellules souches cancéreuses ont permis la mise au point de thérapies oncologiques ciblées à base de cellules souches pour le traitement de la leucémie.

Les délégués aux TMM pourront entendre les témoignages de deux patients,  ce qui représente toujours un moment fort de ces réunions. M. Eddyson Chery parlera de son expérience de la COVID-19 et Karen Peat parlera de sa participation à un essai à base de traitement cellulaire du diabète de type 1. De plus, pour la première fois cette année, un cercle de discussion sera tenu pour explorer les points de vue des Premières Nations et des Métis sur l’ingénierie tissulaire et la médecine régénératrice.

À noter que Mme Connie Eaves, de l’Université de la Colombie-Britannique et du Laboratoire Terry Fox, recevra cette année le Prix pour l’ensemble des réalisations Till & McCulloch en reconnaissance de sa contribution de longue date au domaine de la recherche sur les cellules souches, ainsi que de son dévouement à la formation de la prochaine génération de scientifiques. Au cours des cinq dernières décennies, les travaux avant-gardistes de Mme Eaves ont permis de faire progresser les traitements contre la leucémie et le cancer du sein, et ses méthodes novatrices de recherche sont aujourd’hui reconnues comme des « normes d’excellence » ayant des applications importantes dans le monde entier. Tout au long de sa carrière, Mme Eaves a fait preuve d’un leadership exceptionnel à l’échelle nationale et internationale et a formé plus de 100 scientifiques de par le monde. Elle a cofondé le Laboratoire Terry Fox à la British Columbia Cancer Agency, a joué un rôle déterminant dans la création du Réseau de cellules souches et a occupé plusieurs postes de direction à l’Institut national du cancer du Canada, où elle a été à l’origine de l’Initiative canadienne sur le cancer du sein.

Tyson Ruetz sera également récompensé pour son travail exceptionnel dans le domaine et recevra le prix d’excellence Drew Lyall 2022, une distinction décernée au stagiaire-auteur principal du résumé le mieux classé. Originaire de Vancouver, M. Ruetz est actuellement boursier postdoctoral à l’Université Stanford, où il mène des recherches pour déterminer les liens qui existent entre le vieillissement et les cellules souches neurales régénératrices du cerveau.

Mme Eaves et M. Ruetz offriront des présentations spéciales aux délégués au cours desquelles ils donneront un aperçu de leurs dernières recherches.

Citations

« Le Canada compte des chercheurs de premier plan dans le domaine des cellules souches et de la médecine régénératrice, et les TMM constituent chaque année une occasion unique de réunir notre communauté nationale de chercheurs pour discuter des dernières avancées et de ce que l’avenir scientifique nous réserve. Cette année, je suis ravi que nous nous revoyions en personne et je suis impatient d’entrer en contact avec les nombreux étudiants, chercheurs postdoctoraux et jeunes scientifiques qui font avancer le domaine et qui continueront à le faire au cours des prochaines décennies. Ils sont l’avenir de ce secteur, et leur passion, leur enthousiasme ainsi que leur esprit d’innovation sont tout simplement extraordinaires. »

– Michael Rudnicki, Ph. D., O. C., FRS, MSRC, directeur scientifique, Réseau de cellules souches

« La médecine régénératrice est la prochaine étape dans l’évolution du domaine de la santé et sera un important moteur économique pour le Canada. Chaque année, les réunions TMM suscitent d’importantes conversations, collaborations et occasions de mentorat qui renforcent la vitalité de la communauté canadienne de la recherche en médecine régénératrice. Je suis persuadé que ce sera encore le cas cette année. Nous ne pourrions pas tenir les TMM sans le soutien de nos nombreux commanditaires et bénévoles. Alors je remercie très sincèrement les formidables personnes qui donnent de leur temps et font partager leur expertise pour rendre les TMM possibles. »

– Cate Murray, présidente-directrice générale, Réseau de cellules souches

– 30 –

À propos des réunions Till & McCulloch
Les réunions Till & McCulloch (TMM)
constituent la plus importante conférence canadienne du domaine des cellules souches et de la médecine régénératrice, attirant des participants de partout au pays et du monde entier depuis 2012. Organisée par le Réseau de cellules souches, la conférence réunit des scientifiques, des étudiants diplômés, ainsi que des experts de l’industrie et des questions juridiques et politiques d’envergure mondiale qui discutent des dernières avancées en recherche et des techniques générées dans le domaine. Pour vous inscrire à la conférence ou pour de plus amples informations à son sujet, rendez-vous à l’adresse www.tillandmcculloch.ca.

À propos du Réseau de cellules souches
Le Réseau de cellules souches (RCS) est un organisme canadien sans but lucratif qui soutient la recherche sur les cellules souches et la médecine régénératrice, la formation de la prochaine génération de travailleurs hautement qualifiés ainsi que la mobilisation et le transfert des connaissances issues de la recherche sur les cellules souches et la médecine régénératrice. Du laboratoire au stade clinique, l’objectif du RCS est de propulser la création de thérapies et de technologies salvatrices grâce à la recherche en médecine régénératrice, pour le bien de tous et de toutes. Créé en 2001, le RCS est passé, avec le soutien du gouvernement du Canada, de quelques dizaines de laboratoires à plus de 230 groupes de recherche de classe mondiale, soutenant plus de 225 projets de recherche et 25 essais cliniques. Depuis sa création, le RCS a contribué au démarrage ou à l’amélioration de plus de 20 entreprises biotechnologiques et à la formation de plus de 5 000 travailleurs hautement qualifiés. En 2021, le gouvernement du Canada a réitéré sa confiance et son appui à l’égard du RCS en y investissant 45 millions de dollars pour la période allant de 2022 à 2025.

Personne-ressource pour les médias :
Samantha Rae Ayoub
Vice-présidente, Communications et mobilisation des connaissances
Réseau de cellules souches
srae@stemcellnetwork.ca