enfr

Le Réseau de cellules souches attribue 675 000 $ à trois projets de recherche canadiens liés à la COVID-19

Le 23 avril 2020 (Ottawa) – Le Réseau de cellules souches (RCS), chef de file national de la recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative au Canada, annonce aujourd’hui le financement de trois nouveaux projets de recherche qui contribueront à l’effort mondial contre la COVID-19, maladie causée par le coronavirus SARS-CoV-2 virus. Cette annonce, qui a été faite par le premier ministre Justin Trudeau et le ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, Navdeep Bains, fait partie des activités de soutien du gouvernement du Canada envers la stratégie médicale et de recherche canadienne de lutte contre la COVID-19.

Le RCS s’est engagé à verser 675 870 $ à ces projets, somme qui s’ajoute aux fonds de contrepartie d’une valeur de 778 000 $ déjà recueillis et à d’autres fonds attendus au cours des jours et des semaines à venir.

Ces initiatives, qui comprennent un essai clinique et deux projets de recherche, font partie de l’Intervention de recherche rapide du RCS contre la COVID-19 lancée le 1er avril 2020. Ce programme de financement accéléré de la recherche, qui faisait appel aux projets à base de cellules souches, a permis de démontrer l’agilité et l’efficacité de notre réseau de chercheurs et sa capacité de répondre de manière concrète aux grands enjeux de l’heure. Le RCS a reçu 22 propositions, et suite à un examen détaillé par les pairs, il a été recommandé d’attribuer des fonds à trois projets, pour une période d’une année prenant fin en avril 2021. Deux de ces projets se dérouleront à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et le troisième aura lieu à l’Hôpital pour enfants de Toronto.

« Cette initiative est une preuve concrète de l’engagement de la communauté scientifique du RCS envers la recherche collaborative. Les chercheurs du RCS se sont vite réunis pour proposer des projets conjoints, ce qui témoigne de leur réelle volonté d’aider la population mondiale à surmonter cette pandémie. Le Canada tout entier peut être très fière de nos chercheurs, qui nous tiennent aux premières lignes des efforts mondiaux » indique le Dr Michael Rudnicki, directeur scientifique et premier dirigeant du RCS. « Les trois projets subventionnés sont de très grande qualité et le RCS est d’avis que les résultats de ces travaux de recherche contribueront concrètement au développement d’un régime de traitement et nous aideront grandement à mieux comprendre ce virus », ajoute-t-il.

Le conseil d’administration du RCS a été vivement impressionné par le nombre et la qualité des propositions et des demandes de financement reçues, si bien qu’il a décidé d’ajouter 175 000 $ à l’enveloppe budgétaire initiale de cette initiative. L’appel de propositions exigeait que tout projet proposé soit en mesure de démarrer dès la mi-mai, en raison du besoin contribuer immédiatement à la course mondiale pour l’acquisition de nouvelles connaissances au sujet du coronavirus COVID-19 et d’y répondre dans les plus brefs délais.

Les trois projets retenus sont les suivants :

  • Immunothérapie cellulaire pour le syndrome de détresse respiratoire aiguë provoqué par la COVID-19 : essai CIRCA-19. Cet essai clinique mené par une équipe éprouvée d’experts pluridisciplinaire a pour objet de vérifier l’innocuité de l’utilisation des cellules mésenchymateuses (grande catégorie de cellules dont on a démontré la capacité à améliorer la réponse immunitaire et à moduler l’inflammation) et le dosage optimal à employer pour réduire les effets de la détresse respiratoire aiguë provoquée par la COVID-19. Il est prévu de recruter jusqu’à 27 patients pour les trois phases de cet essai clinique.
    Chargé de projet : Dr Duncan Stewart, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa (OHRI).
    Montant de la subvention du RCS : 300 000 $

  • Identification et ciblage des mécanismes pulmonaires et immunitaires dans la COVID-19 par l’utilisation de lignées de cellules souches humaines. Ce projet utilisera des modèles à base de tissu humain pour examiner les mécanismes d’infection des cellules qui tapissent les poumons et les voies respiratoires par le virus SARS-CoV-2, pour ensuite documenter l’évolution du comportement de ces cellules une fois infectées. L’équipe de recherche utilisera aussi ces cellules du système respiratoire pour évaluer la capacité d’un ensemble de médicaments à réduire la gravité des infections.
    Chargé de projet : Dr William Stanford, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa.
    Co-enquêtrice: Dr Amy Wong, Hôpital pour enfants de Toronto (SickKids).
    Montant de la subvention du RCS : 195 870 $

  • Étude du rôle des réactions inflammatoires quant aux effets neurologiques de la COVID-19, à partir de modèles de cellules souches extraites des patients. En réponse aux indications de patients qui font état de symptômes sensoriels, tels la perte de goût et d’odorat, de perturbations visuelles et de maux de tête, ce projet cherche à identifier les types de cellules cérébrales humaines qui peuvent être infectés par le virus SARS-CoV-2, pour ensuite documenter la réponse de ces cellules une fois infectées et enfin identifier les gènes qui contrôlent l’infection et la réponse des cellules visées.
    Chargé de projet: Dr Julien Muffat, Hôpital pour enfants de Toronto (SickKids).
    Co-enquêtrice : Dr Yun Li (SickKids).
    Montant de la subvention du RCS : 180 000 $

Le Réseau de cellules souches a également annoncé d’autres initiatives importantes en réponse à la COVID-19, y compris une mise en garde contre la commercialisation de traitements à base de cellules souches contre la COVID-19 et un communiqué concernant le report de la date limite de présentation des demandes pour la 2e ronde des programmes de financement de la recherche du RCS. De plus, au mois de mars, le RCS a dévoilé les résultats de la 1re ronde des programmes de financement de la recherche du RCS, un investissement de 6,9 millions de dollars rendu possible grâce au soutien financier du gouvernement du Canada.

 

-30-

Au sujet du Réseau de cellules souches
L’avenir de la santé est ici. Le Réseau de cellules souches (RCS) est un organisme national sans but lucratif qui soutient la recherche sur les cellules souches et la médecine régénérative, qui forme la prochaine génération de personnel hautement qualifié et qui organise des activités de sensibilisation à travers le Canada. Le RCS a pour objectif de faire progresser la science du laboratoire à la clinique dans l’intérêt des Canadiens. Le RCS bénéficie du soutien du gouvernement du Canada depuis sa création en 2001. Ce financement stratégique, évalué à plus de 100 millions de dollars, a bénéficié à environ 170 groupes de recherche de calibre mondial et à 3 000 stagiaires, et il a catalysé 24 essais cliniques. https://stemcellnetwork.ca/fr/

 

Personne-ressource pour les médias :
Lisa Willemse, directrice des communications et des affaires publiques
613-402-3974
lwillemse@stemcellnetwork.ca