fren

Natasha Kekre, scientifique, Programme d’épidémiologie clinique, Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa; hématologue, Programme de transplantation et de thérapie cellulaire, Hôpital d’Ottawa; professeure agrégée, Faculté de médecine, Université d’Ottawa

La Dre Natasha Kekre a été nommée au Département de médecine, à la Division d’hématologie du Programme de transplantation et de thérapie cellulaire de l’Hôpital d’Ottawa, en octobre 2015. Elle est également scientifique associée à l’Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa et professeure agrégée de médecine à l’Université d’Ottawa. Elle a complété son baccalauréat en sciences à l’Université de Windsor puis a obtenu son diplôme en médecine de l’Université d’Ottawa. Elle a ensuite étudié en médecine interne et en hématologie à l’Université d’Ottawa. Puis, elle a reçu une bourse de recherche en transplantation de cellules souches au Dana Farber Cancer Institute de Boston, au Massachusetts, et a effectué une maîtrise en santé publique à l’Université Harvard.

Ses recherches portent sur le développement d’essais cliniques de phase précoce et le transfert de stratégies thérapeutiques locales chez les patients. Elle collabore avec un certain nombre de chercheurs et de scientifiques d’Ottawa, étudiant plus particulièrement les tumeurs malignes hématologiques et les receveurs de greffes de sang et de moelle osseuse. Elle collabore avec des scientifiques et des médecins de partout au Canada pour construire une plateforme canadienne de cellules T-CAR (les cellules T du récepteur de l’antigène chimérique sont des cellules immunitaires conçues pour tuer les cellules cancéreuses), pour que les patients canadiens puissent bénéficier de cette nouvelle thérapie passionnante. Ses autres intérêts de recherche clinique comprennent l’amélioration des résultats et des projets liés à la transplantation, l’accent étant mis sur l’épidémiologie, dont la modélisation des décisions et les méta-analyses.

Elle participe également à un certain nombre de groupes coopératifs en Amérique du Nord, notamment le centre de recherche internationale sur la greffe de sang et de moelle osseuse (Center for International Blood and Marrow Transplant Research), le groupe canadien de greffe de sang et de moelle osseuse (Canadian Blood and Marrow Transplant Group), la société américaine d’hématologie (American Society of Hematology) et la société américaine de transplantation et de thérapie cellulaire (American Society for Transplant and Cellular Therapy).